Créer un site internet

100989283 3186302578098641 7668574385141186560 o

La bataille de classe reprend dans la santé !

Fort meeting de lutte aujourd'hui à l'hôpital de la Timone à l'appel de la CGT. Les soignants ont répondu massivement à l'appel, pour dénoncer les assauts répétés du capital qui ont conduits à la catastrophe sanitaire actuelle !

Les suppressions de lits, la réduction des budgets, les réductions d'effectif ont étranglé l'hôpital public pendant des années.

Pour les usagers, les services se dégradent, le prix des soins explose, l'espérance de vie recule et les risques sanitaires augmentent.

Pour les soignants, les salaires stagnent, les effectifs baissent et la charge de travail augmente. L'État et les gouvernements successifs demandent toujours plus de sacrifices au personnel, avec de moins en moins de sens.

Dans le même temps, la privatisation progresse et permet aux mêmes politiques qui détruisent l'hôpital et accusent la CGT de ruiner le pays de s'enrichir. Quand le président de la région PACA, Musellier, possède la moitié du terrain de l'hôpital sainte marguerite, on constate la consanguinité totale entre l'État et le capital !

Au nom de la rigueur budgétaire, non seulement l'hôpital public mais aussi la sécurité sociale sont étranglés. Pourtant en parallèle les gouvernements successifs ont multiplié les milliards donnés aux monopoles pour "créer de l'emploi", en réalité sans aucune contrepartie.

Aujourd'hui, tous les chiens de garde du système s'agitent pour réclamer des fonds de relance, et l'Union Europeenne prépare un plan à 1000 milliards pour sauver les monopoles en faillite.

Aujourdhui, pour soutenir l'effort de guerre économique il nous faudrait accepter le travail à 60h par semaine dans le privé, la remise en cause du statut de la fonction publique.

Alors que la crise a montré le role dangereux des monopoles privés dans tous les secteurs et en particulier la santé, la liquidation planifiée de l'hôpital public se poursuit : les projets contre l'hôpital sainte marguerite se maintiennent !

Pour la jeunesse, lutter dès aujourdhui avec les travailleurs est crucial, c'est de notre santé, de notre futur qu'il s'agit. Ce sont aussi nos futurs emplois, nos formations, nos droits que nous défendons !

C'est également pour une vie différente que nous devons lutter, une vie qui ne sera pas menacée par la dictature d'une minorité exploiteuse, une vie libérée de l'esclavagisme du profit !

Cet avenir c'est la révolution, la société socialiste, cet avenir c'est le nôtre si des aujourdhui nous le construisons !

sécurité sociale santé CGT

×