Le droit à l'éducation n'est pas négociable !

Rassemblement ce matin au Lycée Rimbaud à Istres pour défendre Sakina, empêchée d'aller en cours pour avoir porté un bandeau !

Sakina

 
Dans une ambiance nauséabonde des discours sexistes de Blanquer sur les tenues des lycéennes, des attaques islamophobes qui se multiplient au gouvernement, une proviseur se permet en toute impunité d'empêcher a une élève l'accès aux cours, soi disant à cause d'une provocation islamique !
Bien évidemment, une fois confrontée à la mobilisation des étudiants, du personnel, des parents et a la solidarité populaire, la direction commence à faire marche arrière, allant jusqu'à dire qu'il n'y a pas d'exclusion malgré l'interdiction d'aller en cours.. et de menacer de sanction si la mobilisation se poursuit.

Sans surprises, aucune condamnation de la part du ministère alors que la proviseur en est loin d'être à son coup d'essai ! Le ministère est trop content de pouvoir éviter de parler de la destruction de l'éducation publique, de l'utilisation de la crise du covid pour dématérialiser les enseignements, de la casse des diplômes nationaux, du scandale des E3C... Non, mieux vaut pour eux faire parler leurs fantasmes pervers en accusant à tout va la tenue des lycéennes d'être provocatrices !

Dans ce climat et avec les offensives anti-populaires qui nous frappent en bloc, une seule solution : la lutte !
Le 17 octobre, notre classe convergera pour défendre nos intérêts contre le gouvernement des monopoles. Syndiqués CGT, Gilets Jaunes et Travailleurs Immigrés seront présents à Paris pour former l'unité contre la misère, l'unité pour le travail, la paix et la dignité !
 
Face à cela, les seules réponses de l'Etat ce sont la répression et les grands débats sur l'islam, pour essayer de diviser encore plus les travailleurs. Ce sont eux les vrais séparatistes !
Les lycéennes qui revendiquent leur droit de s'habiller comme elles le souhaitent le comprennent et ont raison de lutter, aujourdhui a Istres mais d'autres jours aussi a Aubagne, a Aix en Provence !
La Jeunesse Communiste soutient toutes les formes de lutte pour l'émancipation des femmes, pour l'accès à tous à un enseignement, une formation publique de qualité, pour le travail et la dignité !
Malgré tous ses discours et ses millions, le gouvernement n'empêchera pas la jeunesse populaire de lutter pour défendre ses intérêts !
 
Lyceen lycéenne, quelque soit tes vêtements, ta religion, ton droit d'étudier n'est pas négociable, pour le défendre ORGANISE TA COLERE ! SEULE LA LUTTE PAIE !

islamophobie école de classe émancipation de la femme

×