logement

Sticker

AUX MEURTRES DE TRAVAILLEURS RÉPONDONS PAR LA LUTTE CLASSE CONTRE CLASSE !

Lundi dernier trois immeubles se sont effondrés rue d'Aubagne, une rue en plein centre-ville de Marseille, où se mêlent de nombreux commerces et logements. Les autorités parlent pour l'instant d'au moins huit morts et deux blessés.

L'ampleur du drame ne doit pas nous empêcher dès maintenant de pointer du doigt les responsables évidents. Les propriétaires, la mairie, l’État sont évidemment responsables. Même les média les plus réactionnaires sont forcés d'admettre qu'on ne peut pas comme l'a fait Gaudin dire que "c'est la faute de la pluie", mais que la mairie a délibérément tué les habitants de ces immeubles par son inaction. Il en est de même pour les propriétaires qui n'entretiennent pas parce que ça ne rapporte pas, pour l’État qui n'a jamais cherché à contrôler la qualité des logements, les loyers, etc.

Lire la suite