Créer un site internet

barbarie

Rs

Le capitalisme assassine les travailleurs, luttons pour notre avenir !

  • Par jc13
  • Le 05/05/2020

CORONAVIRUS, RISQUES SANITAIRES

Des mesures tardives pour assurer des profits élevés

Nous l’avons vu, malgré la propagation exponentielle du virus et sa forte mortalité, le gouvernement français a tardé à mettre en place des mesures sanitaires de grande ampleur. Le 4 février, quand nous découvrions dans les médias la construction en seulement dix jours d’un hôpital d’urgence en Chine, la porte-parole du gouvernement affirmait encore que le virus n’arriverait pas en France. Fin février, le virus s’était déclaré en Europe, précisément en Italie, pays frontalier de la France, avec de nombreux cas en Lombardie, mais le 6 mars, le président se rendait au théâtre, affirmant qu’il fallait continuer à vivre normalement. Le 15 mars, au lendemain de l’annonce de la fermeture des écoles et des universités, et à la veille de l’annonce de confinement, alors que la région parisienne et la région Grand-Est étaient déjà fortement touchées par la pandémie, le gouvernement maintenait le premier tour des élections municipales et nous encourageait à nous rendre tous aux bureaux de vote, malgré le grand risque sanitaire. Le confinement lui-même n’a jamais été total, et de nombreuses entreprises, au-delà de celles qui sont absolument essentielles pour produire les biens de première nécessité et du matériel médical, continuent de tourner, en faisant travailler les salariés sur site, en particulier dans l’industrie, puisque le télétravail n’est évidemment pas possible pour les ouvriers.

Lire la suite