Pour le site 25

CONTRE LA RÉPRESSION POLICIÈRE UNITÉ DE LA CLASSE OUVRIÈRE !

La lutte contre les méga bassines à Sainte-Soline a été durement réprimée et a une fois de plus montré l'ultra violence de la police contre les luttes du peuple. La Jeunesse Communiste des Bouches-du-Rhône se solidarise de cette lutte et affirme son soutien aux victimes de la répression.

Les stratégies du pouvoir restent les mêmes : criminaliser ceux qui luttent, faire passer la résistance au capitalisme comme du terrorisme. Mais personne n'est dupe, car tous ceux qui luttent font face à la même répression, bien qu'elle se présente sous des visages différents.

Dans les Bouches-du-Rhône, des lycéens ont été agressés par la police lors de blocages et jusqu'au sein des commissariats. Des travailleurs ont été réquisitionnés par l'État qui s'attaque au droit de grève, et la police militaire est intervenue plusieurs fois pour réprimer les luttes de la classe ouvrière. Les fascistes, agissant comme des auxiliaires de la police, ont également tenté de s'en prendre au mouvement de jeunesse.

Ailleurs en France, nous voyons tous les images des violences policières qui se multiplient, des arrestations par centaine pendant les manifestations à la perte d'un oeil par un camarade cheminot. Même le pouvoir en place ne peut plus faire mine de les ignorer.

Le projet de loi 997 sur la restriction du droit de grève, le "Guide pratique" pour le licenciement sont autant d'avatars du système capitaliste qui n'a plus que la répression comme moyen de continuer d'exister.

Nous vivons une époque de crise profonde du capitalisme, qui a comme seule solution à sespropres contradictions l'offensive sur les droits de la jeunesse et des travailleurs.

Face à nos luttes, de plus en plus massives, qui amènent des franges de plus en plus importantes de la jeunesse et des travailleurs à mettre en cause le système capitaliste et à rechercher une alternative pour une société qui répond aux besoins sociaux de notre classe, leur seule solution c'est la réaction sur tous les plans.

Ailleurs en Europe, les luttes se multiplient aussi en Grèce, Allemagne, Portugal, au Royaume-Uni et ailleurs. Notre lutte en France peut devenir la braise qui enflammera l'Europe !

Sans illusions sur l'impossibilité de réformer le système capitaliste pour lui donner une gestion humaine, notre organisation luttera pour que soient reconnues les violences policières dont le gouvernement refuse d'entendre parler.

Dans ce cadre, la Jeunesse Communiste des Bouches-du-Rhône s'inscrit dans l'appel à se rassembler à 19h DEMAIN JEUDI 30/03 devant toutes les préfectures de France.

Soyons nombreux à Marseille, pour réclamer vérité et justice pour les victimes de la répression à Sainte-Soline, pour exiger le désarmement de la police, la dissolution des Brav-M, la fin des atteintes aux droits de grève et la dissolution des groupes fascistes.

Face à la répression, opposons la solidarité et l'unité de notre classe, fracturons le système capitaliste par nos luttes !

Ensemble nous pouvons stopper l'offensive réactionnaire et imposer nos revendications pour la satisfaction de nos besoins sociaux.

Ensemble nous pouvons structurer une force instoppable qui balaiera la répression du système capitaliste et créera un monde nouveau débarrassé de l'exploitation de l'homme par l'homme et de l'oppression.

À bas la répression, victoire pour les travailleurs !

répression manifestation Marseille lutte

×