Créer un site internet

Inde

En Inde, la mobilisation des masses paysannes ne faiblit pas!

Depuis 37 jours, c'est par millions que les paysans pauvres de l'Inde entière convergent vers Delhi et en occupent les artères principales! Malgré la répression et la rigueur du climat, ils tiennent bon, grâce à la solidarité de l'ensemble des masses exploitées, en premier lieu de la classe ouvrière organisée. A l'heure actuelle, près de 96 000 tracteurs et 12 millions de paysannes et paysans encerclent la ville.

Pour rappel, nous partageons le communiqué fait par nos camarades des Jeunes Communistes Lyon le 19 décembre, faisant le point sur l'immense grève générale du 26 novembre, point de départ du mouvement actuel.

 GRÈVE MASSIVE EN INDE - LA MOBILISATION NE DÉMORD PAS !

Cette fin d’année a été marquée en Inde par un mouvement massif de grève ayant rassemblé plus de 250 Millions de travailleurs dans l’action. Si cette grève massive est devenue la plus immense des mobilisations qu’ait connue l’humanité, elle est surtout impressionnante en ce qu’elle a mis dans l’action près de 60% des travailleurs du pays.

Cette mobilisation massive initiée le 26 Novembre 2020 à l’initiative des deux principaux syndicats de classe indiens le CITU - Centre of Indian Trade Unions (Centrale des Syndicats Indiens) et le AITUC (Congrès des Syndicats d’Inde) tous deux affiliés à la Fédération Syndicale Mondiale et respectivement rattachés au Communist Party of India (Marxist)

(Parti Communiste d’Inde Marxiste) et au Parti Communiste d’Inde se poursuit aujourd’hui à travers une vaste mobilisation paysanne impulsée par une unité d’action syndicale animée par le Lok Sangharsh Morcha (Front Populaire de Lutte) et le All India Kisan Sabha

(Union des Paysans d’Inde), centrales syndicales paysannes dirigées par les communistes.

La mobilisation ne démord pas et partout dans le pays les piquets de grève se poursuivent et des rassemblements et manifestations se multiplient, un mouvement puissant dont nous vous proposons un aperçu en reportage photo lié à cette publication (issues des pages fb du PCI-M et de la CITU).

Ce mouvement marque une nouvelle élévation du niveau du rapport de force des masses laborieuses face au gouvernement Modi et à la clique capitaliste qui impose en Inde une régression sociale violente, une exploitation rude et un climat réactionnaire et répressif. La participation massive des paysans dans ce pays demeurant très agricole est une réponse aux volontés de l’Etat indien de balayer la petite production vivrière, d’asphyxier les paysans pauvres au profit des monopoles de l’industrie agro-alimentaire et des grands propriétaires.

En réponse à la mobilisation populaire, l’Etat a déployé ses troupes qui n’ont rien à envier aux troupes coloniales britanniques d’antan qui terrorisaient le mouvement de classe ! Près d’une centaine de travailleurs ont été assassinés dans et en marge des manifestations et piquets de grève ! Des dizaines de milliers ont été arrêtés et sont aujourd’hui sujets aux procès politiques du gouvernement Modi.

Comme le soulignent les camarades de la CITU : « cette grève n’est qu’un début ! ».

En France et dans le monde entier, soyons solidaires des camarades indiens qui poursuivent leur course déterminée vers le renversement de cette société barbare et marchent avec assurance vers la construction d’un monde nouveau débarrassé de l’exploitation capitaliste, où le prolétariat seul décidera de son destin : le socialisme-communisme !

Vive la CITU !

Vive le PCI-M !

Vive les travailleurs d’Inde unis dans le combat de classe pour la dignité !

Vive la solidarité internationaliste !

Le communisme est la jeunesse du monde !

Inde

×