17/03/2017 Face à la lutte des travailleurs, MacDonald's réplique

  • Par jc13
  • Le 14/05/2018

A McDonald's les employés luttent depuis plusieurs semaines pour des augmentations de salaires à 13€ de l'heure, des rénovations des magasins vieillissants, et pour l'arrêt de l'étalement des horaires pour les contrats mi-temps.
Après plusieurs actions de grève ou de blocages la direction a décidé de répliquer en menaçant de licencier le délégué syndical CGT du McDo Blancarde. Sous couverts de motifs fallacieux le but est de s'attaquer aux travailleurs, à leur organisation de lutte.

Face à un tel langage la seule réponse est celle de la lutte et du rapport de force. C'est pour quoi lundi 13 mars dernier la CGT était mobilisée dans les McDo de la franchise, au nombre de 6 dans le département, et dans les bureaux de l'administration, envahis pour soutenir notre camarade alors en entretien.

 

Mais le rapport de force s'exprime avant tout dans la lutte, c'est pourquoi les Mc Donald's de la franchise étaient en grève. Après l'entretien le piquet de grève tenu à Vitrolles a été rejoint par les camarades présents au rassemblement, pour intensifier la pression sur la direction par l'arme économique, la meilleure réponse aux arguments bidons du patronat !

McDo est un groupe générant chaque année des milliards de bénéfices sur le dos des employés, recherchant les profits les plus élevés possibles par des méthodes de management toujours plus ignobles envers les travailleurs. Cette logique vise à briser ceux qui produisent les richesses pour encore plus les exploiter.

La crise à bon dos chez le géant de la restauration qui voit ses bénéfices augmenter. Grâce selon ses analystes à "la décision de proposer depuis octobre une offre de petit déjeuner disponible 24 heures sur 24. Ce segment est le plus rentable et le seul a n'avoir pas connu une baisse de la fréquentation". C'est confirmer l'intérêt économique qu'ont les capitalistes à imposer temps partiel, horaires changeants et flexibilité à l'extrême de l'emploi. Tout pour faire du profit et écraser les travailleurs.

Cette logique c'est celle de tous les capitalistes qui ne voient que le profit, pour lesquels les travailleurs ne sont que des chiffres, des variables économiques à ajuster pour augmenter toujours plus leurs dividendes.

Mais unis les travailleurs n'ont pas besoin d'eux. Cette classe de parasites est inutile à la société. Ensemble luttons pour l'élévation du rapport de force et le renversement du capitalisme. Pour un monde libéré de l'exploitation d'une majorité par la minorité. Luttons pour le socialisme !

×