No Passaran

  • Par jc13
  • Le 29/05/2018

09/12/2017

Aujourd’hui, l’Action Française, un groupuscule royaliste, extrêmement virulent, organise un rassemblement devant la cathédrale Saint Sauveur, en plein coeur d'Aix-en-Provence, en faveur d’un « Frexit ». Pour ces individus il s’agit de défendre une sortie française de l’Union Européenne sur des bases nationalistes et réactionnaires.

Cette campagne porte comme slogan : «l’UE détruit, la nation protège» et il illustre parfaitement leur idéologie paranoïaque qui veut voir une France persécutée et ce dans le but d'appuyer une politique sécuritaire xénophobe et antipopulaire. Loin d'être une force d'opposition politique l'Action Française n'est que la continuité du pouvoir capitaliste dominant. Jamais ces forces réactionnaires n'ont apporté un quelconque progrès social. Elles serviront toujours la bourgeoisie à maintenir son hégémonie. Cette branche monarchique de la réaction ne réprésente que des pantins aux services du Capital, ils prétendent contredire ce système qui nous exploite et qui les enrichit mais la monarchie n'est plus et ne peut se reconstruire sur des cendres déja éparpillées dans les méandres de l'Histoire. 

En se plaçant en prêcheurs de la fin de la civilisation franco-chrétienne ils prétendent défendre les français, mais leur seul intérêt est de défendre les valeurs traditionalistes et xénophobes de la frange la plus réactionnaire de la bourgeoisie qui exploitent toujours ceux-là même qu’ils qualifient de « menaces ». Les pouvoirs publics, comme chaque, fois n’ont ni interdit ni entravé ce rassemblement haineux, comme en janvier dernier où une marche aux flambeaux organisé dans Aix en Provence a rappelé que le spectre hitlérien rôde encore dans la région, ou encore lorsqu’en octobre les royalistes accompagnés de leurs alliés réactionnaires, fascistes, ont pu attaquer une manifestation à Marseille tout en étant casqués et sous la protection des forces de l’ordre.

Leurs idées ne sont pas une opinion c’est une déclaration de guerre contre le prolétariat. Camarades, ne nous laissons pas avoir par les sbires d'un capitalisme malmené, ces réactionnaires sont et resteront les ennemis du peuple, organisons pour la révolution et l'édification du socialisme, défendons des valeurs qui prônent la dignité de la personne et qui conduiront par l'unité de classe à la fin de l'exploitation et à la chute du fascisme 

×