Fin de la guerre officielle en Corée

  • Par jc13
  • Le 29/05/2018

28/04/2018

Nous reproduisons ici le communiqué de nos camarades de la JC Lyon, sur la situation en Corée, auquel nous nous associons.

Hier, 27/04/2018, sera à jamais gravée dans le marbre comme la journée où la détermination et la combattivité de tout un peuple pour son unité, sa souveraineté et pour la paix aura fini par l'emporter sur la guerre ainsi que les injonctions et manipulations impérialistes.

Lors d'une rencontre diplomatique, Kim Jong Un (Corée du Nord) et Moon Jae In (Corée du Sud) ont conclut les accords de paix mettant fin au conflit qui opposait le pays à lui même dans une guerre fratricide et imposée, provoquée de l'extérieur, qui aura durée 68 ans.

Après 68 ans d'une guerre qui aura vue mourir assassinés sous les bombes de l'OTAN plus de cinq millions de fils et filles du peuple... une guerre qui aura vue la partie sud du pays mise sous régime semi-colonial des États-Unis et terrée sous la chape de plomb d'une dictature militaire dirigée par un ancien génocidaire, fasciste, collabo de l'occupation japonaise... une guerre qui aura vue la partie nord soumise à la pression et à la violence de l'embargo économique et humanitaire, plongeant des années durant la moitié de la péninsule dans la misère... une guerre qui aura permis aux Etats-Unis d'étendre son impérialisme et son jeu dangereux de déstabilisation, d'installer en Corée du Sud plus de 50 bases militaires d'occupations, investies 365 jours par an par des dizaines de milliers de soldats, au mépris total du droit du peuple de Corée à disposer de lui même... une guerre qui aura surtout permis aux capitalistes des grands monopoles étasuniens de se remplir les poches en s'accaparant à hauteur de 50% les profits engendrés par la richesse produite dans le pays...

Après 68 ans de lutte, au Nord comme au Sud, 68 ans de lutte acharnée et ingrate, semée d'incalculables embûches, de nombreux échecs, de rares moment de répit...

Après 68 ans de répression fasciste en Corée du Sud, après l'écrasement par le dictateur Sud Coréen Syngman Rhee, de la résistance de l'Île de Jeju et l'assassinant de plus de 70 000 personnes jugées criminelles de s'être levées contre la division du pays en deux, contre l'occupation américaine... après la répression dans le sang, par le dictateur Sud Coréen Park Chung Hee, de l'insurrection de Gwangju, causant l'assassinat de plusieurs milliers d'ouvriers et de paysans en lutte contre l'occupation américaine et pour la réunification... Après 68 ans d'une guerre de répression contre le mouvement social en Corée du Sud, 68 ans de fascisme ayant vu des millions de militants politiques et syndicaux envoyés derrière les barreaux ou sauvagement assassinés car leur combat pour la paix et la réunification est considéré comme terroriste et antipatriotique...

Après 68 ans de grèves, de manifestations, après les mobilisations immenses de ces dernières années qui ont permis de mettre dehors et de condamner l'ancienne cheffe d'Etat Park Geun Hye, fille et digne héritière du fasciste Park Chung Hee...

Après tant de souffrances, le peuple de Corée tout entier, du Sud comme du Nord, a montré au monde que seule la lutte paie ! Que guerres et paix n'étaient pas des affaires dont ont pouvait aveuglement laisser disposer les gouvernements aux services des marchands de canons et des monopoles capitalistes !

Car en effet, la certitude est que rien n'aurait été possible sans les mobilisations massives, sans l'expression, au Nord comme au Sud, par l'ensemble du peuple, d'un refus catégorique poursuivre ce fratricide, d'un refus de laisser une fasciste mafieuse au pouvoir, de laisser un bourgeois réactionnaire président d'une puissance étrangère, décider du sort de la péninsule, du sort des millions de femmes et d'hommes qui y vivent et y travaillent.

Hier, enfin, une première étape a été franchie dans la route vers la réunification tant espérée, tant attendue par le peuple coréen.

Cette paix si attendue est l’espoir qu'un jour, par la lutte et la mobilisation, par la détermination d'un peuple qui prouve depuis plus d'un siècle, sa combattivité héroïque contre la réaction et l'impérialisme, la Corée pourra à nouveau être une et indivisible !

A bas l'impérialisme !
Vive le peuple Coréen !

En avant vers la réunification le départ des troupes américaines d'occupation !

LA CORÉE EST UNE !

corée impérialisme guerre